“Qui dit société, dit rapports fondés sur la communauté des intérêts. C’est la solidarité, « l’aidons-nous les uns les autres »,qui se substitue à l’antagonisme… ” JULES GUESDE

Accueil > Archives > National > Services publics – Promotions et développement > RÉFORME DE LA POSTE :LES PREMIERS EFFETS NÉFASTES NE SE SONT PAS FAIT (...)

communiqué du groupe communiste au sénat - relatif à la réforme de la Poste

RÉFORME DE LA POSTE :LES PREMIERS EFFETS NÉFASTES NE SE SONT PAS FAIT ATTENDRE

jeudi 18 février 2010 , 724 : visites

Après le vote en urgence, dans des conditions déplorables pour le débat parlementaire, du projet de loi relatif à la Poste ; après le refus du référendum par Nicolas Sarkozy, après le mensonge éhonté de Monsieur Estrosi sur le caractère « imprivatisable » de l’entreprise, les conséquences néfastes de la réforme postale ne se sont pas fait attendre : le sénateur Pierre Hérisson propose aujourd’hui que la grande distribution puisse offrir des services postaux.

Le Président de l’Observatoire national de la présence postale, sénateur UMP de la Haute-Savoie, met en avant la diminution de la fréquentation des bureaux de poste pour dévoyer un peu plus le service public postal. Selon lui la grande distribution devrait vendre « aussi naturellement » les services postaux que du carburant. A ceux qui se félicitent que « le profil de la présence postale ne soit pas gravé dans le marbre », les sénateurs du groupe communiste, rappellent que le service public postal constitue un service public national au service de l’intérêt général. L’entreprise publique joue un rôle essentiel d’aménagement du territoire et de lien social, à travers notamment la présence postale.

Plusieurs milliers de bureaux de poste ont déjà été fermés ou transformés en points contacts, des milliers d’emplois supprimés au détriment de la qualité du service rendu aux usagers.

Cette nouvelle annonce montre que la droite ne veut s’arrêter là et entend faire du service public postal une simple activité marchande

P.-S.

La Dépêche de l’Aube N1065

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|