“Il n’y a qu’un moyen d’abolir la guerre entre les peuples, c’est abolir la guerre économique.” Jean Jaurès

Accueil du site > Archives > Aube > Troyes > Culture > Troyes - Art et Spiritualité 2011.un grand festival.

Troyes - Art et Spiritualité 2011.un grand festival.

vendredi 29 juillet 2011 , 55 : visites

Du 17 au 25 juin, le festival Art et Spiritualité a occupé le devant de la scène départementale. Un succès grandissant ; un festival ancré dans la vie culturelle.
S’il fallait une preuve de ce succès, il suffisait de vouloir assister au concert de c lôture : une heure avant le début, les premiers rangs de la cathédrale étaient occupés.


Dans la nef, dans le transept, aucune chaise libre à l’arrivée des musiciens. Un succès populaire dû à plusieurs facteurs : la qualité de la programmation, des spectacles avec libre participation, une démarche
ouverte des responsables du diocèse.


Le festival ne cache pas ses origines ; il les revendique. C’est une habitude, Monseigneur Stenger prononce l’allocution de clôture. Pour autant, aucun prosélytisme dans les propos du père Dominique Roy qui présentait les manifestations. Le Beau se suffit à lui-même pour approcher Dieu.
Le libre accès est la première condition pour permettre l’accès à tous. On voit hélas que l’argent n’est pas le seul obstacle à la culture. Les soucis matériels sont une entrave gigantesque à l’approche artistique et à la satisfaction spirituelle.
Parmi les sommets de ce festival, j’ai particulièrement apprécié le concert d’ouverture par l’ensemble Maurice Emmanuel, qui a réalisé une belle performance en enchainant ce concert quelques jours après avoir célébré les 10 ans de l’Orchestre symphonique. Le Choeur de la cathédrale Alexandre-Nevski a fait nef comble à Saint-André ; la précision et la gravité soulignées par des mélodies au gout d’ailleurs. Comble également l’église des Trévois pour le quatuor Barbara Fortuna qui nous a régalés de polyphonie corse. Un festival très dense ; mes prières à Saint-Vorles ont sans doute manqué de ferveur : le don d’ubiquité ne m’a pas été accordé et j’ai raté beaucoup de manifestations. Une apothéose en finale avec Mozart et la messe du couronnement. On ne savait pas très bien le couronnement de qui, de quoi… c’était celui du festival.

P.-S.

La dépêche de l’Aube N1140

Répondre à cet article pour débattre, pas de promo de sites web commerciaux, merci

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|