Vous êtes communiste et pourtant vous utilisez Facebook ?
- Vous êtes bien éditorialiste au Figaro et pourtant vous vous soignez grâce à la Sécu.” Ian Brossat répondant à un journaliste du Figaro

L'Humeur
  • L’humeur
  • 12 août 2011
  • L’ENTERREMENT « Alexandre a conquis l’Inde. Lui seul ? Philippe d’Espagne a pleuré quand sa flotte a sombré. Personne d’autre n’a pleuré ? Frédéric II a remporté la Guerre de sept ans... ». Et mon quotidien local a continué la litanie : « Sarkozy va (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • Ecoutez-voir
  • 12 août 2011
  • ...Effet d’annonce Mme Lucas, adjointe romillonne UMP à l’enfance, l’éducation et la jeunesse, conseillère régionale par repêchage, a eu droit la (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2011 > Aout > N1142 > Une majorité de Français contre la guerre en Lybie. Pour un cessez-le-feu (...)

Une majorité de Français contre la guerre en Lybie. Pour un cessez-le-feu immédiat

vendredi 12 août 2011 , 134 : visites , par LDA

Pour le second mois consécutif, 51% des Français interrogés disent non à l’intervention militaire en Lybie. Le discours biaisé des va-t-enguerre trouve de moins en moins preneur.

Ils étaient 66% à être favorables à la guerre juste après le déclenchement des hostilités. Les parlementaires communistes l’avaient annoncé lors de la discussion à l’Assemblée, l’enlisement est aujourd’hui patent. Quatre mois après les premiers bombardements, la guerre n’a ouvert aucune perspective nouvelle pour les populations maintenues depuis des décennies sous le joug du dictateur Kadhafi. Le conflit a, en revanche, conforté l’hypothèse d’une partition du pays. Les droits de l’Homme ont été brandis pour justifier la croisade politique dont Sarkozy a pris la tête et l’OTAN le commandement militaire.

Les relations étroites entretenues jusqu’à très récemment encore avec Kadhafi suffiraient à s’interroger sur la sincérité des propos. La présence très importante des grands groupes français sur le territoire libyen et les intérêts financiers en jeu éclairent davantage les objectifs poursuivis. Les bombardements n’ont jamais installé la démocratie. Des voix s’élèvent pour demander un cessez-lefeu immédiat. Il faut leur faire droit Le PCF, dès le mois de mars, a fermement condamné l’intervention militaire en Libye.

Aujourd’hui, il regrette le choix désastreux, voté à une large majorité à l’Assemblée Nationale, et demande qu’il soit mis un terme à la guerre en Libye et que soit, au plus vite, convoquée une réunion internationale sous l’égide de l’ONU réunissant toutes les parties concernées en présence de l’Union Africaine, pour qu’enfin une solution politique et pacifique soit construite. La France peut et doit jouer un rôle positif dans le monde à condition d’en finir avec un suivisme atlantiste et pro-américain systématique et néfaste.

P.-S.

La dépêche de l’Aube N°1142

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|