L’histoire enseigne aux hommes la difficulté des grandes tâches et la lenteur des accomplissements, mais elle justifie l’invincible espoir.” Jean Jaurès

L'Humeur
  • rafle
  • 2 octobre 2011,
    par Jean Lefevre
  • Les associations veillent sur le respect des droits des sans papiers, car, dans un pays démocratique, les sans-papiers ont des droits. Eh ! oui, ce sont des hommes, des femmes, des enfants... Et de plus, en situation précaire. Genre hérisson qui (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • “AUBOISEMENT CORRECT” TOTALEMENT INCORRECT
  • 1er octobre 2011,
    par Jean Lefevre
  • Je suis respectueux de toutes les opinions sauf les racistes qui ne sont pas des opinions mais des délits. Je respecte donc Auboisement Correct (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2011 > Septembre > N1149 > 500 manifestants dans les rues de Troyes. Pas de règle de plomb pour l’école (...)

500 manifestants dans les rues de Troyes. Pas de règle de plomb pour l’école !

samedi 1er octobre 2011 , 132 : visites , par LDA

Très forte mobilisation des enseignants dans l’Aube mardi dernier. Public et privé ont été main dans la main contre les suppressions de postes opérées par Baroin, Chatel et consorts.

« Règle d’or pour les riches, règle de plomb sur l’école » : symboliquement écrit sur une ardoise, le slogan était éloquent. Tout comme ce commentaire du proviseur du lycée Chrétien de Troyes : « on nous demande de plus en plus de choses alors que les moyens sont de plus en plus contraignants. Cela se répercute tout au long de la chaîne ». Un chiffre, symbolique lui aussi des régressions que subit notre système éducatif : le taux de scolarisation des 15-19 ans est aujourd’hui de 84%. Il était de cinq points supérieur en 1995. La réussite scolaire, une formation solide ouvrant de vraies perspectives professionnelles n’est plus la norme, c’est la concurrence, la marchandisation qui l’ont supplantée, instituant un système inégalitaire et élitiste de l’enseignement.

ÉGALITÉ, GRATUITÉ, RÉUSSITE

Le programme du Front de Gauche pour l’élection présidentielle, “L’humain d’abord”, est sans ambiguïté : nous reviendrons sur toutes les mesures qui visent sous couvert d’autonomie à instituer un marché de l’éducation. Nous affirmons la nécessité d’une politique nationale de l’éducation dans une logique de service public pour une véritable gratuité et égalité d’accès aux savoirs sur tout le territoire. Redéfinition des programmes, création, pour lutter contre les inégalités sociales à l’école, d’un “observatoire des inégalités” dans les territoires avec des élus, des parents, des enseignants... ces propositions sont appuyées sur des moyens. D’abord une nouvelle sectorisation scolaire avec des efforts pour les établissements qui en ont le plus besoin, l’arrêt des suppressions de postes, le rétablissement de ceux qui ont été supprimés et un plan de recrutement dans l’éducation Nationale sous statut de la fonction publique d’état. Voilà quelques-unes des propositions qui seront portées par les candidat- e-s du Front de Gauche pour, de la maternelle à l’université, un vrai partage des savoirs, et pour construire l’école émancipatrice de demain.

P.-S.

La dépêche de l’Aube N1149

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|