“Depuis l’intérieur de ma cellule, je vous dis que notre liberté semble possible parce que vous avez atteint la vôtre. L’apartheid n’a pas survécu en Afrique du sud et l’apartheid ne survivra pas en Palestine.” Marwan Barghouti - lettre à Nelson Mandela

Ecoutez-voir
  • La nausée : Quand la police de Baroin s’attaquent aux pauvres !
  • 12 octobre 2011,
    par FLORENT BALLANFAT
  • (La police municipale Troyenne sait faire preuve de zèle lorsqu’il s’agit de s’attaquer à ceux qui dérangent Monsieur le Maire. Les communistes sont (...))
  • Lire la suite
Accueil du site > La dépêche voit rouge > Les 3000 romillons signataires de la pétition traités de menteurs (...)

Les 3000 romillons signataires de la pétition traités de menteurs !

lundi 7 novembre 2011 , 168 : visites , par JPC

Thierry Reverchon, le promoteur du pôle ludique de l’aérodrome, persiste et signe. Après avoir traité, lors d’une réunion – interdite au public – la semaine dernière, le conseiller général Joë Triché de « menteur », il réitère dans une interview publiée dans la presse locale ce lundi 7 novembre.

M. Reverchon ne fait « pas de politique », il est « dans l’investissement et la création d’emplois » ; il aime « les gens formidables », « les vrais personnages ». Traduction : il fait du fric et aime les gens qui sont d’accord avec cette logique. Malheureusement pour lui, les 3 000 personnes qui ont signé la pétition du collectif de défense de l’Eden ne sont pas d’accord avec son projet de multiplexe. Ils ont tenu à le lui faire savoir et Joë Triché, invité au titre de son mandat d’élu communautaire à la réunion, s’est fait leur porte-parole.

De quel droit M. Reverchon peut-il se prévaloir pour traiter à deux reprises un conseiller général élu à 62%, un membre de l’opposition au Conseil municipal, de « menteur » ? Parce qu’il pose des questions embarrassantes, met à nu des zones d’ombres dans l’historique de ce dossier ? Parce qu’il s’efforce de défendre les intérêts de notre ville et de ses habitants, qui sont évidemment le cadet des soucis de M. Reverchon ?

Si M. Reverchon est si sûr de lui, pourquoi n’être pas intervenu pour que la réunion à laquelle il a participé soit ouverte au public ; pourquoi n’avoir pas pesé en ce sens auprès du président de la Communauté de communes ? Cela aurait permis la transparence et le débat. La démocratie y aurait gagné.

Par cette insulte, M. Reverchon se range de lui-même dans le camp de ses amis. Joë Triché, les élus et les militants communistes ont choisi le leur. Cela n’en fait pas pour autant des menteurs !

Fethi CHEIKH, secrétaire de la section de Romilly du PCF

Répondre à cet article pour débattre, pas de promo de sites web commerciaux, merci

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|