“Les macronistes, ces personnes étranges qui veulent des contreparties aux aides sociales, mais qui distribuent sans condition des subventions aux grosses multinationales !" Ian BROSSAT

Accueil > Archives > National > Fête de l’Humanité 2006

Fête de l’Humanité 2006

combative, unitaire, populaire

vendredi 22 septembre 2006 , 2705 : visites , par LDA

C’est d’avenir, d’espoir et d’union dont il a été question tout le week-end, au Bourget, à la Fête de l’Humanité.

Une Fête qui se renouvelle et se rajeunit d’année en année et qui avait cette fois en ligne de mire les échéances de 2007.

La Fête de l’Humanité 2006 a marqué une étape dans la construction et l’élargissement du rassemblement antilibéral. Par ses initiatives et ses débats, elle a été pour des dizaines d’hommes et de femmes un formidable forum populaire pour se défendre et changer la vie. Lors du meeting qui a rassemblé plus de 50 000 personnes, Marie-George Buffet a appelé chacune et chacun à se mettre en campagne pour transformer ses colères, ses luttes et ses espoirs en une vraie politique de changement et cela dès 2007.

Conviction numéro un des centaines de milliers de participants qui remplissaient les allées de la Fête : il n’est pas question de laisser la droite de Nicolas Sarkozy - "ce petit Bush français", a dit Marie-George Buffet sous les ovations - prendre les rênes du pays dans huit mois. "Ne vous laissez pas voler l’élection présidentielle", lançait dans la foulée celle qui travaille à rassembler toutes les forces antilibérales dans cette bataille et à y engager toutes les forces communistes.

La seconde conviction, elle, s’est forgée au fil des débats : l’élection présidentielle n’est pas jouée. Ceux qui veulent battre la droite n’entendent pas pour autant se laisser imposer le choix par défaut auquel semble inéluctablement pousser le mode de scrutin présidentiel. Ils veulent aussi une gauche conquérante, populaire, audacieuse. Une gauche qui ne reculera pas devant la difficulté quand il s’agira de se donner les moyens de changer la vie du plus grand nombre.

Qu’on ne s’y trompe pas. L’élection est encore lointaine. Le peuple, à commencer par les militants et les électeurs de gauche dans leur grande masse, par les jeunes, par les militants les plus divers du mouvement social, entrent seulement maintenant dans le débat. La Fête de l’Humanité vient de le montrer en donnant à ce débat, à ce désir de projet, à cette envie de rassemblement une dimension populaire qu’ils n’avaient pas jusque-là. À sa manière, le grand oral des présidentiables de Lens vient lui aussi de révéler chez les militants socialistes une forte attente de contenus.

La messe d’un bipartisme qui évacuerait la nécessaire confrontation de fond n’est décidément pas dite. Si dans les semaines à venir ce débat s’élargit, s’empare du pays, si la conviction grandit que battre la droite et ouvrir une voie nouvelle à gauche sont deux objectifs qui s’épaulent et non se nuisent l’un l’autre, alors, comme la Fête nous en donne l’avant-goût, les pronostiqueurs du scrutin présidentiel ne sont pas au bout de leurs surprises

Monseigneur Gaillot à la fête de l’huma 2006
Le stand de l’Aube coté cuisine
Le cuisinier à l’oeuvre sur la stand de l’Aube
Les visiteurs se restaurent au stand de l’Aube

P.-S.

La Dépêche de l’Aube N887

Parce qu’il y a urgence à battre la droite et réussir à gauche, 1800 hommes et femmes ont décidé d’adhérer au parti communiste français sur la fête de l’Humanité et 800 au mouvement des jeunes communistes. Sur le stand de l’Aube 8 adhésions ont été réalisées dont 7 aubois. Les militantes et militants du PCF ont diffusé 105 439 vignettes, soit une progression de plus de 7 000 bons de soutien sur 2005. Un progrès dû pour 70 % aux fédérations de province. A ce jour 350 vignettes ont été diffusées dans le département de l’Aube.

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|