“L’Europe prescrit l’austérité comme les médecins de jadis prescrivaient des saignées.” Yanis Varoufakis, ministre grec des finances

L'Humeur
  • Des illusions
  • 14 juin 2012,
    par Guy Cure
  • La dynamique du Front de gauche a fonctionné et malgré les abstentions, le score de la gauche radicale est en nette progression. Naïvement, j’ai cru un moment que cela allait se traduire par un nombre de députés plus important. Désillusions. Le (...)

  • Lire la suite
Accueil > L’hebdo > 2012 > 06 Juin > N1186 > Communiqué du front de gauche de l’Aube

Communiqué du front de gauche de l’Aube

jeudi 14 juin 2012 , 119 : visites

Le premier tour des élections législatives a confirmé une
forte volonté de tourner la page de cinq années de traumatisme
sarkozyste. Il a cependant été marqué par une
faible participation qui confirme la persistance de la crise
démocratique et institutionnelle dans notre pays.

Alors que la dynamique pousse clairement à gauche et que le
Front de Gauche progresse de 575 000 voix par rapport à 2007,
il comptera moins de députés à l’Assemblée Nationale. Beaucoup
de députés communistes, tout en améliorant fortement
leur score au 1er tour, ont été devancés par les candidats
socialistes qui ont bénéficié à plein de la prime au parti présidentiel.
C’est donc le bipartisme qui sera le grand vainqueur
de cette élection. Tel était le but de l’inversion du calendrier
électoral qui a fait que, désormais, l’élection du chef de l’état
précède les législatives.
Le parti socialiste se dirige donc vers une majorité absolue à
l’Assemblée Nationale. Dans ce contexte, le Front de Gauche
n’est pas certain d’avoir le nombre de députés suffisant pour
constituer un groupe et, par conséquent, la possibilité de
déposer les propositions de lois qu’il a portées durant la campagne
des élections présidentielle et législatives. Ce serait alors
un lourd handicap pour la réussite du changement tant attendu
par la majorité de notre peuple.
Dans l’Aube, J.-P. Cornevin et P. Mathieu améliorent leurs
résultats de 2007. Pour autant, nous ne pouvons nous satisfaire
de cette hégémonie persistante de la droite et du haut niveau
de l’extrême droite particulièrement dans notre département.
Ceux qui, à droite comme à gauche, mettent en avant la crise
de la dette pour justifier les politiques de régression sociale,
poussent à la résignation et au désespoir celles et ceux qui
souffrent le plus et portent une lourde responsabilité dans la
progression du Front National.
Cela doit conduire sans plus attendre le Front de Gauche à amplifier
la bataille idéologique afin de démontrer qu’en France
et en Europe une politique qui place au centre de ses choix
l’Humain d’abord est possible. C’est en ce sens que nous
appelons celles et ceux qui sont convaincus par les objectifs du
Front de Gauche à le rejoindre. C’est à cette condition que le
Front de Gauche deviendra la force autonome et conquérante
qu’attendent tous les hommes et les femmes de progrès.
Concernant le 2ème tour des élections législatives, le Front de
Gauche appelle ses électeurs, dans les trois circonscriptions de
l’Aube, à faire barrage à la droite et à l’extrême droite xénophobe
en reportant leurs suffrages sur les candidats de gauche
arrivés en tête de la gauche au 1er tour

Jean-Pierre Cornevin
Secrétaire départemental du PCF


Mireille Brouillet Secrétaire départementale du PG

P.-S.

La dépêche de l’Aube N1186

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|