“L’Europe prescrit l’austérité comme les médecins de jadis prescrivaient des saignées.” Yanis Varoufakis, ministre grec des finances

L'Humeur
  • MON DIEU, PARDONNEZ-LUI…
  • 26 juillet 2012,
    par Guy Cure
  • Un malicieux ami m’a donné des nouvelles de Claude Allègre, connaissant l’aversion que j’éprouve pour le personnage. Ainsi, Allègre aurait éructé une pensée : « En l’état actuel de nos connaissances, il n’est pas scientifiquement absurde d’admettre qu’entre (...)

  • Lire la suite
Accueil > L’hebdo > 2012 > 07 Juillet > N1192 > LE PEUPLE doit s’exprimer par référendum

LE PEUPLE doit s’exprimer par référendum

Pacte budgétaire, rigueur austéritaire

jeudi 26 juillet 2012 , 2130 : visites , par LDA

Fin septembre, le gouvernement
veut faire adopter
le pacte budgétaire
européen par le seul
Parlement dans un “package”
avec d’autres sujets. Les
Français doivent être
informés et consultés.

Le nouveau traité de stabilité
qui risque de cadenasser l’Europe
dans une austérité à perpétuité
va-t-il s’imposer aux
peuples sans qu’ils aient droit
au chapitre ? Pourquoi les salariés,
les citoyens, les jeunes
seraient-ils mis à l’écart et dépossédés
de leur souveraineté
sur une question aussi fondamentale
qui aura des répercussions
directes sur leur vie
et même leur avenir et celui
de leurs enfants ? Fondamental,
le sujet l’est aussi pour
l’espoir d’une construction européenne
libérée des rapaces
de la finance, humaine, solidaire,
écologique. Fondamental
encore car il s’agit, dans
chaque pays de l’Union, de ne
pas hypothéquer la possibilité
pour les citoyens de mettre en
place de véritables politiques
de gauche. à l’initiative du
journal l’Humanité, une pétition
pour demander la tenue
d’un référendum a été lancée.

DONNEZ DE LA VOIX !

Dans sa campagne, François
Holande s’était engagé à exiger
une renégociation. Cette
promesse a joué un rôle dans
son élection. Sa prise de position
allait à la rencontre des
quatre millions d’électeurs du
Front de gauche dont le report
des voix fut décisif, mais
aussi du peuple de gauche qui
a pris sa part dans la victoire
du non à la constitution européenne
en mai 2005. Force
est de déplorer que le nouveau
président n’a pas honoré
la promesse du candidat.
Renégocier un traité, ce n’est
pas se contenter d’ajouter un
paragraphe sur la croissance
sans remettre en cause l’arsenal
anti-souveraineté populaire
qui en constitue l’essence
même. En 2005, un référendum
n’était pas inscrit dans
l’agenda politique. Il a pourtant
bien eu lieu. Donnez de
la voix, signez la pétition.

P.-S.

La dépêche de l’Aube N1192

1 Message

  • LE PEUPLE doit s’exprimer par référendum 20 juillet 2013 12:30, par JOINVILLE

    - "Seul le peuple souverain peut décider de son avenir. C’est une question de démocratie".

    - Que de paroles douces à entendre. Que n’auriez-vous pas tenu ce langage à propos du mariage homo qui nous fait basculer brusquement dans une autre civilisation sans consulter le peuple.
    - La démocratie c’est un principe. On ne peut pas être pour la démocratie quand ça nous arrange et s’asseoir dessus quand ça ne nous arrange pas
    - Attention ! Les gens ont soif de savoir et de comprendre. Ils ont soif de savoir où on les conduit.
    - La politique politicienne à court terme et la propagande en remplacement des idées sont entrain de faire crever la gauche.

    repondre message

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|