“Ce sont toujours les mêmes rengaines pour au final baisser les salaires et la qualité des services publics. Mon sentiment profond est que la seule solution, c’est la rue.” Gérard Mordillat - écrivain et cinéaste

Accueil du site > Archives > National > Election > Gauche antilibérale voilà ce que nous voulons !

Gauche antilibérale voilà ce que nous voulons !

jeudi 19 octobre 2006 , 2214 : visites

Après la réunion du 10 septembre où un accord a été trouvé autour de la stratégie, une nouvelle rencontre nationale des collectifs unitaires et populaires a permis de concrétiser, ce week-end, le contenu d’un programme antilibéral. Cette réunion a permis de franchir un pas très important : la gauche populaire, la gauche antilibérale est à présent en mesure de dire : voilà concrètement point par point ce que peut être une politique de gauche qui rompe avec le libéralisme ! Voilà les mesures précises que nous proposons de mettre en œuvre et par quels moyens il sera possible de réaliser ces objectifs. Voilà ce que nous voulons ensemble, pour quoi et à quoi nous nous engageons dans cette bataille de 2007 et ensuite.

Cet enjeu est décisif pour la crédibilité même du rassemblement populaire qui se construit. Donner à voir précisément dans sa cohérence le contenu de son programme alors que le débat politique est verrouillé par le bipartisme était la condition impérative pour que naisse l’espoir d’une victoire à gauche répondant aux exigences de notre peuple. En ce sens cette réunion a été aussi une étape très importante dans la construction de ce rassemblement. Travail collectif exigeant, approfondi, entre des forces, des citoyens qui ne sont pas d’accord sur tout, il a demandé le temps d’être effectué.

Après l’accord sur la stratégie et sur le programme, ce processus va pouvoir se poursuivre sur un socle solide sur les candidatures

P.-S.

La Dépêche de l’Aube N891

Marie-George Buffet : « Nous allons réussir »

« À la sortie de ce week-end, nous allons apparaître comme celles et ceux qui, non seulement sont capables de s’unir sur le "non", mais aussi qui sont capables de se rassembler sur un projet. Et ça va recréer de l’espoir. Cela va nous permettre d’élargir les collectifs unitaires ». Intervenant parmi les délégués des collectifs, la secrétaire nationale du PCF a, en quelques mots, mis en perspective la réunion de Nanterre. Une intervention qui témoigne de l’engagement déterminé du Parti communiste dans la démarche unitaire. « Est-ce qu’une autre politique est possible ? Cette question taraude énormément de nos concitoyens, estime Marie-George Buffet. À travers ce programme, nous donnons crédibilité à une politique alternative, affirme-t-elle. Et nous montrons notre ambition, parce que c’est un programme à vocation majoritaire, un programme pour gouverner ». La dirigeante communiste a appelé, dans les jours qui viennent à des rencontres, des meetings, des interventions à la porte des entreprises pour « donner à voir aux hommes et aux femmes qui doutent et qui souffrent qu’il y a un rassemblement qui construit une réponse, qui pourra gouverner, qu’il y a une dynamique populaire et citoyenne qui se met en marche ». « Nous allons réussir, a-t-elle conclu. Et apporter un démenti à tous ceux qui prétendent que nous sommes incapables de nous rassembler ».

Répondre à cet article pour débattre, pas de promo de sites web commerciaux, merci

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|