Madame la misère écoutez le tumulte / Qui monte des bas-fonds comme un dernier convoi / Traînant des mots d’amour avalant les insultes / Et prenant par la main leurs colères adultes / Afin de ne les perdre pas.” Léo Ferré

L'Humeur
  • DE GUY CURE
  • 14 juin 2019
  • Au cours des années 20, les courants fascistes se sont organisés en Europe. Une dizaine d’années plus tard, les capitalistes triomphaient aux côtés d’une belle variété de dictateurs qui avaient su capter les inquiétudes et utiliser, autant que possible, (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATTOUILLE
  • 14 juin 2019
  • 780 tonnes de steaks hachés à base de saloperies, fabriqués en Pologne “afin de réduire les coûts de production et ainsi augmenter [la] marge”, ont été (...)

  • Lire la suite

DE GUY CURE

LE HOQUET

vendredi 14 juin 2019 , 29 : visites

Au cours des années 20, les courants fascistes se sont organisés en Europe. Une dizaine d’années plus tard, les capitalistes triomphaient aux côtés d’une belle variété de dictateurs qui avaient su capter les inquiétudes et utiliser, autant que possible, la légitimité des urnes. Il a fallu quelques millions de morts pour écarter le pire ; construire le bonheur semblait alors à portée d’avenir.

Les siècles ne se répètent jamais à l’identique, mais les leçons du passé sont oubliées à une rapidité sidérante. « Le ventre est encore fécond d’où a surgi la bête immonde » et les humains aujourd’hui prennent à nouveau plaisir à l’ensemencer. En toute démocratie, le capitalisme est de plus en plus conforté par les urnes, malgré les destructions et les gâchis qui l’accompagnent. Et de plus en plus nombreux sont ceux qui se laissent aller à un petit vote facho comme si ce n’était qu’un tour de manège à sensation : même pas peur ! L’histoire peut hoqueter dans l’indifférence.

D’un bout à l’autre de la planète, par les urnes et par les armes, la violence économique balaie les espoirs de démocratie. Les résultats des élections en France sont aussi à replacer dans ce contexte mondialisé où beaucoup de religieux perdent leur âme, où beaucoup d’humains perdent leur dignité.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|