« Cette Fête de l’Humanité autrement, c’est un acte de résistance. » Ernest Pignon-Ernest

L'Humeur
  • ÉPIDÉMIE
  • 10 avril 2020,
    par Gisèle Malaval
  • Les médecins grecs Hippocrate et Galien, avaient une méthode pour traiter les épidémies : partir dès qu’on en était averti, rapidement, loin et longtemps. Certains Parisiens ont, dit-on, opté le 15 mars pour cette solution. Si c’était trop tard, rester (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATTOUILLE
  • 10 avril 2020
  • Lors d’un déplacement chez un fabricant de masques, un péteux a pommadé Macron, président et « chef de guerre » : gros comme les câbles des caméras qui (...)

  • Lire la suite

ÉPIDÉMIE

vendredi 10 avril 2020 , 39 : visites , par Gisèle Malaval

Les médecins grecs Hippocrate et Galien, avaient une méthode pour traiter les épidémies : partir dès qu’on en était averti, rapidement, loin et longtemps. Certains Parisiens ont, dit-on, opté le 15 mars pour cette solution. Si c’était trop tard, rester en quarantaine, être donc enfermé chez soi pendant quarante jours. C’est ce que nous faisons, avec des accommodements.

Autre option, aller au temple d’Apollon guérisseur, bâti à l’extérieur des cités -on n’est jamais assez prudent-, mais Hippocrate le déconseillait formellement : on savait déjà que les fêtes religieuses étaient d’excellents moyens pour propager une épidémie, donc par temps d’épidémie aucun regroupement n’était toléré et personne n’avait le droit de sortir de la cité. Pourtant, le 4 avril 2020, en pleine épidémie, Matteo Salvini, qu’on ne présente plus, a demandé l’ouverture des églises pour Pâques, car « la science seule ne suffit pas pour vaincre le monstre ». Le « monstre » nous renvoie bien sûr aux grandes peurs médiévales mais finalement, les personnes âgées étant l’essentiel des fidèles et l’essentiel des morts du coronavirus en Italie, voilà une excellente idée pour résoudre le problème bien actuel des retraites, quand on ne veut pas faire contribuer le Capital

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|